Sur les côtes françaises, les échouages des petits cétacés sont toujours élevés

Tanit Halfon | 09.03.2018 à 12:42:32 |
dauphin
© Ruslanshug - iStock

Entre janvier et février 2018, 290 petits cétacés échoués morts, dont 80% de dauphins communs, ont été enregistrés sur la façade Atlantique. Plus de 2/3 des carcasses présentaient des signes compatibles avec une mort par capture accidentelle.

La polémique enfle sur les échouages de mammifères marins sur les côtes françaises. Le 26 février, Sea Shepherd a accusé la France d’exterminer ses dauphins, en signalant une moyenne de 6000 dauphins échoués morts, pouvant monter jusqu’à 10 000 individus, sur les côtes de Vendée et de Charente Maritime. Les coupables désignés : les chalutiers pélagiques pêchant en bœuf (filet trainé par deux bateaux), ainsi que des chalutiers industriels à grande ouverture verticale. Depuis deux ans, le littoral français connaît des niveaux d’échouages élevés. Entre janvier et février 2018, le réseau national échouages (RNE) a ainsi enregistré environ 290 échouages de petits cétacés ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Tanit Halfon
1 commentaire
avatar
Sévérine Manuel-Hardel, Vétérinaire le 12-03-2018 à 09:44:22
Sea Shepherd adresse une pétition à Stéphane Travers et Nicolas Hulot, à signer en ligne sur leur site.
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK