Suivi du cas de rage survenu chez un chien en Charente-Maritime

Serge Trouillet | 24.02.2020 à 16:21:26 |
St Martin de Ré
© Istock-StrongArm

Trois semaines après l'apparition d'un cas de rage chez un chien à Saint-Martin-de-Ré (17), l'Institut Pasteur, qui a réalisé les analyses du chien atteint, a conclu à un cas de rage lié à un virus circulant dans le nord-est du Maroc.

« Pour la commune de Saint-Martin-de-Ré, un arrêté préfectoral portant déclaration d'infection (APDI) du 14 février 2020 limite les mouvements des carnivores qui doivent être tenus en laisse ou en caisse. Un renforcement des mesures concernant les animaux trouvés errants est également imposé » explique Catherine Nicollet, cheffe du service vétérinaire chargée de la santé et de la protection des animaux à la Direction départementale de la protection des populations (DDPP) de Charente-Maritime. Lire le détail dans le prochain numéro de La Semaine Vétérinaire

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Serge Trouillet
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK