SARS-CoV-2 et furets : l’Anses rassure

Anne-Claire Gagnon | 01.12.2020 à 15:03:03 |
furet
© istock-eurobanks

Bien que le furet présente une homologie ACE2 avec l’humain, ce n’est pas un critère déterminant de sensibilité. A ce jour, aucune contamination de furet de compagnie n’a été rapportée. Une étude est lancée à ce sujet à l’ENVT.

Visons et furets ont fait la Une des réseaux sociaux. Pour mieux comprendre la situation sanitaire actuelle, pouvoir rassurer et conseiller les propriétaires de furets, La Semaine Vétérinaire a interviewé deux vétérinaires de l’Anses, Élodie Monchâtre-Leroy (directrice du laboratoire de la rage et de la faune sauvage Anses à Nancy) et Gilles Salvat (Directeur Général Délégué Recherche et Référence, Directeur de la santé animale et du bien-être des animaux). > L’homologie de la séquence ACE2 (enzyme de conversion de l’angiotensine 2, permettant l’entrée du virus dans la cellule-hôte, ndlr) du furet est de 83,33%. Elle est identique à celle du chien, du lapin, mais ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Anne-Claire Gagnon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK