Spécialisation vétérinaire : le code rural dépoussiéré

Tanit Halfon | 13.12.2017 à 15:52:10 |
veto
© BrianAJackson - iStock

Un décret paru le 8 décembre 2017 au journal officiel a supprimé un ancien dispositif de reconnaissance du titre de vétérinaire spécialiste. La validation des acquis d’expérience, issue de la loi de modernisation sociale de 2002, reste toujours valable.

Le décret n°2017-1665 du 6 décembre 2017 supprime l’article R.812-56 du code rural et de la pêche maritime, qui permettait au vétérinaire « justifiant dans la spécialité concernée soit de titres, soit de travaux, soit d’une expérience professionnelle approfondie, soit simultanément de deux ou plusieurs de ces éléments », d’être autorisé par le ministre de l’Agriculture, sur proposition d’une commission ad hoc, de se prévaloir du titre de vétérinaire spécialiste. Contacté par nos soins, Jérome Coppalle, inspecteur en chef de santé publique vétérinaire et sous-directeur de l’enseignement supérieur au ministère de l’Agriculture, explique que ce dispositif, issue du décret n°92-1346 du 7 décembre 1992 relatif à la ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Tanit Halfon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK