Sortie de quarantaine fatale pour le chien contaminé de Hong-Kong

Anne-Claire Gagnon | 18.03.2020 à 18:24:37 |
coronavirus
© Fokusiert - iStock

Les tests effectués sur cet animal confirment que les chiens ne sont pas des hôtes intermédiaires du SARS-CoV-2.

Entré en quarantaine fin février, le loulou de Poméranie de 17 ans, qui avait été le premier à être testé faiblement positif par PCR sur des écouvillons nasaux (les autres prélèvements étant négatifs), a pu regagner son foyer, après deux tests négatifs consécutifs. Il est malheureusement décédé peu de temps après, chez lui. Il souffrait depuis longtemps d’une insuffisance cardiaque et rénale. Il avait 17 ans, était très frêle et la longue séparation d’avec sa maîtresse a été l’épreuve de trop. Les scientifiques qui l’ont examiné tout au long de son séjour en quarantaine ont vérifié qu’il n’avait pas été ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Anne-Claire Gagnon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK