Services en ligne de l’Etat pour les entreprises : une refonte en trois sites - Le Point Vétérinaire.fr

Services en ligne de l’Etat pour les entreprises : une refonte en trois sites

Jacques Nadel

| 21.01.2022 à 16:01:00 |
© wichayada suwanachun/iStockphoto

Afin de simplifier la recherche d’informations et la réalisation des démarches en ligne par les entreprises, trois nouveaux sites internet vont être lancés sur le premier trimestre 2022, regroupant des informations et formalités jusqu’ici éparpillées sur de nombreux sites publics de l’Etat.

Cette refonte des sites en ligne a conduit à la création d’un premier site, opérationnel depuis le 1er janvier 2022 : formalites.entreprises.gouv.fr. Il centralise dans un seul dossier dématérialisé l’ensemble des formalités administratives à accomplir pour immatriculer, modifier ou cesser son activité ou encore déposer ses comptes, quel que soit son secteur d’activité. En pratique, il mutualise les ressources d’une dizaine de sites différents issus notamment des Centres de Formalités des Entreprises (CFE), et se substitue à eux à compter du 1er janvier 2023.

Le site « entreprendre.service-public.fr » verra le jour début février 2022. Ce centre d’information et d’orientation de référence est dédié aux 4 millions de créateurs et chefs d’entreprises. Le site regroupera, autour de ressources fiables, actualisées, personnalisées et gratuites, l’ensemble de l’information utile et des outils pour créer, conduire et développer leur activité économique au quotidien.

Le troisième site, intitulé portailpro.gouv.fr, est prévu pour mi-février 2022. Il permettra de simplifier et unifier les démarches de déclaration et de paiement des professionnels. Ces derniers pourront accéder, au sein d’un seul et même espace, aux services proposés à la fois par les impôts, les Urssaf et la Douane. Conçu comme un outil de pilotage et de gestion du quotidien, il permettra d’effectuer simplement l’ensemble des démarches fiscales, douanières et sociales. Au moyen d’un identifiant unique, le chef d’entreprise pourra suivre sa situation en temps réel synthétisée dans un unique tableau de bord. Il pourra également dialoguer grâce à une unique messagerie sécurisée avec les services publics concernés (Urssaf, Douanes ou Finances Publiques).

Jacques Nadel

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application