Sensibiliser les propriétaires avec le « printemps de l'hypertension féline »

Valentine Chamard | 18.05.2018 à 09:38:29 |
campagne
© Ceva Santé Animale

Ceva Santé Animale lance une première campagne de sensibilisation pour lutter contre un « tueur silencieux ».

« Très peu de gens savent que les chats peuvent souffrir d'hypertension artérielle. Cette maladie est souvent appelée le « tueur silencieux » parce qu'il n'y a pas de signes visibles précoces. Elle peut avoir un effet dévastateur sur la santé de leur chat, car elle est souvent diagnostiquée trop tard », rappelle Ceva, à l’origine d’une campagne d’information destinée aux propriétaires. Le laboratoire souligne qu'au moins un chat sur six âgé de plus de 7 ans peut être affecté et que s’il existe une maladie rénale chronique ou une hyperthyroïdie concomitantes, le risque est encore plus élevé (un chat sur trois). Les propriétaires sont ainsi incités à consulter leur vétérinaire pour un dépistage via la mesure de la pression artérielle, qui pourra le cas échéant « prescrire un traitement efficace et sûr pour les chats hypertendus». 

Intérêt de mesurer la pression artérielle des chats âgés

Pour la première fois, « le printemps de l'hypertension féline » va être mis en place cette année pour sensibiliser les propriétaires de chats. « Avec cette campagne, nous souhaitons améliorer le dépistage et la gestion des chats hypertendus », souligne Ceva. «Une étude récente a montré que 74% des propriétaires de chats n'ont jamais entendu parler d'hypertension féline. C'est pourquoi nous avons lancé une série d'événements pour sensibiliser sur cette maladie, pourtant facile à diagnostiquer et à gérer, mais qui peut être très grave si elle n'est pas détectée. » La campagne se déroulera dans toute l'Europe. Le but est de rappeler aux vétérinaires l'intérêt de mesurer la pression artérielle des chats âgés et d'encourager les propriétaires de chats à faire vérifier régulièrement la pression artérielle de leur animal. Ceva propose par ailleurs un site dédié à l’hypertension féline.

Valentine Chamard
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK