SARS-CoV-2 : Premier cas confirmé pour un chat français.

Anne-Claire Gagnon | 04.05.2020 à 10:28:33 |
chat Sars-cov-2
© disqis - iStock

Comme pour des cas précédemment identifiés dans le monde, le chat vivait avec une personne malade du Covid-19.

Suite à une étude réalisée sur les animaux de compagnie d’étudiants atteints de Covid-19, l’unité mixte de recherche en virologie de l’École Nationale vétérinaire d’Alfort avait lancé fin mars, en collaboration avec l’Institut Pasteur, un appel aux confrères d’Ile-de-France pour tout cas de suspicion de contamination par le SARS-CoV-2 de chats ou furets symptomatiques. Une étude donc très ciblée. Étude réalisée en collaboration avec les praticiens d’Ile-de-France Le 2 mai, le site de l’ENVA a mis en ligne les éléments préliminaires de ce travail, mené par la professeure Sophie Le Poder. Sur une dizaine d’animaux testés (écouvillons nasopharyngés et rectaux), seul un ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Anne-Claire Gagnon
1 commentaire
avatar
Patrick Chevaillier, Vétérinaire le 04-05-2020 à 21:40:19
Moi je dirai plutôt que jai demandé à la ddpp de l'essonne à quel labo envoyer une pcr parce que j'avais une forte suspicion clinique, et qu'on ma répondu que nous n'avions pas accès aux tests humains :pour remettre ça un peu de le contexte du questionnement du concept One Health , et que heureusement qu'une étude était menée à Alfort sinon je serai resté avec mon tube et les ecouvillons au frigo
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK