SantéVet lance le tiers payant

Valentine Chamard | 19.12.2019 à 10:53:31 |
mutuelle assurance santé animale veterinaire
© Ash2016 - iStock

Grâce à une application qui permettra aux propriétaires d’envoyer la facture à l’assureur, les vétérinaires seront réglés directement par la société.

C’est un pari émis à la création de SantéVet qui va devenir réalité en juin 2020 : à cette date, la société sera en mesure de proposer le tiers-payant à ses clients. Grâce à une application, les propriétaires auront la possibilité de photographier la facture des soins vétérinaires et de l’envoyer à l’assureur en même temps que le formulaire de remboursement. La demande sera traitée en 48 heures. Le versement se fera directement et en intégralité au vétérinaire puis la société prendra contact avec les clients pour le règlement du reste à charge, avec des facilités de paiement possibles. « Le but ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Valentine Chamard
3 commentaires
avatar
caducée le 20-12-2019 à 10:36:45
C'est bien gentil mais si le propriétaire part avec sa facture et qu'il n'envoie rien à SantéVet on fait comment ?
Personnellement je préfère 1 "tien" que 2 "tu l'auras"
avatar
FW dubitatif le 20-12-2019 à 20:44:29
Sans parler du contrat d'assurance qui a été rendu obsolète pour telle ou telle raison, de la prestation qui n'est pas prise en charge pour telle ou telle raison...
Est-ce à dire que Santevet paye TOUTES les factures qui lui sont envoyées, puis réclame ensuite les montants aux clients (ou ex-clients, comment faire la différence...) respectifs ? J'ai du mal à y croire.
Cavalassur s'y est essayé il y a quelques années, ça a été un bide total, source de mécontentement des clients et des vétos.
avatar
Yannick Pasco, Vétérinaire le 26-12-2019 à 21:58:33
Je trouve cela lamentable !!
Le client ,c est le propriétaire de l'animal,pas son assureur ...
D un point de vue juridique ce principe ne tient pas la route ,car dans ce cas il faudrait envoyer un devis et une demande de consentement éclairé à l' assurance !!
Pour une fois j'aimerai bien que l'ordre des vétérinaires donne son avis !!
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK