RSI : ses dirigeants veulent le garder vivant !

Clarisse Burger | 27.02.2017 à 17:22:50 |
Gérard Quevillon président national du RSI
© Clarisse Burger

Les candidats à la présidentielle ont créé l’ire des administrateurs du régime social des indépendants qui ne veulent pas entendre parler de sa suppression.

Trop c’est trop ! La matinée fut tendue pour les dirigeants et les administrateurs du régime social des indépendants (RSI) : « Je suis très en colère, j’en ai assez d’entendre n’importe quoi sur le régime social des indépendants; c’est inadmissible de proposer de supprimer le régime de près de 7 millions d’indépendants ou de vouloir le réformer radicalement. Ce n’est pas un programme de campagne !  » a expliqué ce matin Gérard Quevillon, président national du RSI devant la presse, reprochant aux candidats à la présidentielle de dire n’importe quoi sur le sujet… Face à cette situation que le président national nomme ‘dangereuse’, les administrateurs ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Clarisse Burger
3 commentaires
avatar
David_O le 27-02-2017 à 18:12:21
On se doutait un peu que la dinde n'allait pas voter pour Noël. Ce serait pourtant un énorme service à rendre aux indépendants que de supprimer cet organisme nettement moins efficace que la CPAM... La seule question c'est que faire des "compétences" de ceux qui y sévissent actuelement
avatar
Michel Dupres, Vétérinaire le 27-02-2017 à 21:06:20
Marrant ce revirement... Il n'y a pas si longtemps le RSI était plus que décrié par ses bénéficiaires, et maintenant que les politiques en tirent les conclusions...
avatar
Guillaume Collignon, Vétérinaire le 01-03-2017 à 09:23:06
"La dinde n'allait pas voter pour Noël" : on ne pouvait pas mieux résumer la chose, bravo !
Faisons à main levée alors : si 1 personne est satisfaite du RSI, on le garde... :
- dans l'assemblée ? non.
- en France alors ? toujours non.
- sur la Terre peut-être ? ben non.
- dans le reste de l'Univers ? il n'y a que le Diable qui en semble satisfait...
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application