Royal Canin dévoile son nouveau baromètre consacré au bien-être animal et à la possession responsable

Valentine Chamard

| 22.03.2022 à 10:27:00 |
© Kuzmichstudio-iStock

Si la place de l’animal de compagnie au sein des foyers comme membre de la famille n’est plus à démontrer, ses droits au sein de la société sont une préoccupation de plus en plus prégnante, avec des Français sensibles à leurs droits.

Royal Canin dévoile son baromètre Ipsos* sur les Français et leur rapport avec les animaux de compagnie. D’après cette nouvelle édition, 7 Français sur 10 considèrent leur animal comme un véritable membre de leur famille. Ils sont ainsi de plus en plus attentifs à la santé et à l’équilibre de leur animal. Alors que 71% des sondés déclarent que leur animal a développé un lien d’attachement plus fort avec eux lors des différents confinements et la mise en place du télétravail, ils sont près d’un tiers n’ayant actuellement pas de chien ou de chat à souhaiter sauter le pas de l’adoption dans les prochaines années, avec comme principale motivation celle d’offrir une seconde vie à un animal abandonné.

Par ailleurs, une augmentation des comportements responsables est observée par rapport aux précédentes éditions du baromètre, avec une hausse significative des stérilisations et identification des chiens (+7% depuis 2020) ou de chats (+10% depuis 2020). Le nombre de visites chez le vétérinaire pour une ou plusieurs consultations par an a lui aussi augmenté, de +11% depuis 2020 (76% des possesseurs de chiens se rendent au moins une fois par an chez le vétérinaire, 62% pour les propriétaires de chats). Attentifs au bien-être de leur animal, les propriétaires de chiens et de chats se penchent de plus en plus sur la qualité de leur alimentation, qui est considérée à 58% comme le premier vecteur de santé et de bien-être, devant le temps passé ensemble (51%) et les caresses (46%).

Enfin, en cette année d’élections présidentielles, 60% des répondants déclarent que des programmes incluant des propositions concernant les droits des animaux de compagnie seraient importants dans leur choix de vote. 94% des Français se déclarent ainsi sensibles à la notion de bien-être animal et sont 97% à penser que les animaux de compagnie ont de véritables droits.

*Enquête Ipsos menée auprès d’un échantillon national représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus de 1052 personnes, interrogées par Internet les 7 et 8 février 2022.

Valentine Chamard

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application