Résidus médicaments vétérinaires : les taux de conformité restent élevés

Michaella Igoho-Moradel | 14.05.2019 à 13:03:37 |
Contrôle
© tommaso79

Les données de surveillance sur la présence de résidus de médicaments vétérinaires et de contaminants chez les animaux et dans les aliments d'origine animale montrent des taux élevés de conformité avec les niveaux de sécurité recommandés.

L’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) vient de publier son rapport annuel sur les contrôles de résidus de médicaments chez les animaux et les produits d’origine animale. En 2017, 0,35% d’échantillons prélevés ne sont pas conformes à la réglementation. Ce chiffre se situe dans l’intervalle compris entre 0,25% et 0,37% observé au cours de ces dix dernières années. La présence de substances interdites est également faible. « La non-conformité en ce qui concerne certains contaminants chimiques tels que les métaux s’est révélée plus élevée que pour les autres groupes de substances ; le cadmium, le plomb, le mercure et le cuivre étant les contaminants les plus fréquemment identifiés » souligne l’EFSA.

C’est la première fois que l’EFSA recueille ces données auprès des États membres ; dans le passé, ces informations étaient transmises directement à la Commission européenne.

Plus d’informations dans le prochain numéro de La Semaine Vétérinaire (n°1810)

 

 

Michaella Igoho-Moradel
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK