Résidus de médicaments vétérinaires : le taux de non-conformité reste faible

Michaella Igoho-Moradel | 25.03.2021 à 10:40:00 |
© kazuma seki

Les contrôles effectués en 2019 de résidus de médicaments vétérinaires chez les animaux et dans les aliments d’origine animale montrent 0,32 % de non-conformité, un taux stable sur les dix dernières années.

Selon le dernier rapport de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) sur les contrôles de résidus de médicaments vétérinaires chez les animaux et dans les aliments d'origine animale, publié le 24 mars, les taux de conformité restent élevés en 2019.Au total, 671.642 échantillons ont été rapportés par les États membres, l'Islande et la Norvège. « Le pourcentage d'échantillons dépassant les limites maximales autorisées se montait à 0,32 %. Ce chiffre se situe dans l’intervalle compris entre 0,25% et 0,37% observé au cours de ces dix dernières années. »Par rapport aux deux années précédentes, l’EFSA note que le taux de non-conformité a ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Michaella Igoho-Moradel
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK