Réseaux : 9 vétérinaires d’une clinique rochelaise interdits d’exercice avec sursis

Jacques Nadel | 09.06.2021 à 15:31:00 |
© Anicura

Le bras de fer continue entre les instances ordinales et AniCura.

Le feuilleton Anicura continue. C’est au tour des 9 vétérinaires de la clinique Saint-Roch à La Rochelle (Charente-Maritime) intégrée à ce groupe d’être dans le collimateur de l’Ordre. Convoqués fin mars devant la chambre disciplinaire de l’Ordre régional des vétérinaires de Nouvelle-Aquitaine, ils ont écopé le 20 avril dernier d’une interdiction d’exercer avec sursis. Une sentence plus clémente que la radiation du tableau déjà infligée à d’autres vétérinaires du groupe. Cette sanction, qui s’ajoute à la radiation de la clinique précédemment prononcée, est sans conséquence immédiate sur son fonctionnement. « Les 9 vétérinaires libéraux que nous sommes ont fait appel à ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Jacques Nadel
1 commentaire
avatar
Corinne Bormes, ASV le 10-06-2021 à 11:13:31
Perso, après 18 mois de négociation avec un groupe d'investisseur proche du dossier, je peux affirmer que mon indépendance n'aurait pas été garantie si j'avais pris le chèque.
Ce que je n'ai pas fait.
Le problème de notre profession, ce sont les micro détails des contrats que nous ne lisons pas.
La négo s'est grippée quand j'ai demandé des explications sur les alinéa dans la petite marge.
Le vrai visage de mes interlocuteurs, jusque là doux et aimables, a tourné à l'exaspération alors que le closing était prévu 15 jours plus tard.
La financiarisation de la médecine est une rente pour ces mastodontes, quid de notre éthique et que vaut réellement notre diplôme?
Pour ma part, l'équilibre n'y était pas.
Des amis biologistes vivent un cauchemar depuis leur rachat.
Idem pour un pote dentiste.
A bon entendeur
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK