Répondre aux besoins du chat confiné

Tanit Halfon | 08.04.2020 à 15:44:00 |
chat
© iStock-Konstantin Aksenov

Confiner un chat dans une habitation implique de bien répondre à ses besoins comportementaux, via l’enrichissement de son environnement. Pour certains individus, ce changement pourrait amener à des situations de frustration et mal-être.

Selon l’Académie vétérinaire de France, dans ce contexte de crise, l’animal de compagnie doit être considéré comme un membre de la famille et le même niveau de précaution et de confinement est à appliquer, pour prévenir les contacts avec une personne malade ou suspectée de Covid-19. De plus, si une personne du foyer est contaminée, il est recommandé « d’éviter si possible la sortie des chats du domicile. » Peut-on vraiment confiner un chat, surtout s’il avait un accès permanent à l’extérieur ? Le point avec Caroline Gilbert, professeure d’éthologie fondamentale et appliquée à l’école nationale vétérinaire d’Alfort. > Que conseiller aux propriétaires de ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Tanit Halfon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK