Repenser la condition animale

Marine Neveux | 13.09.2018 à 10:29:03 |
une tortue avec de l'hydrocarbure sur elle
© predrag1 – iStock

Le sort de la faune sauvage et des animaux d’élevage était au centre des débats organisés par l’association des Journaliste-écrivains pour la nature et l’écologie début septembre.

« Comment faire avancer la condition animale ? », tel était le thème du colloque organisé le 7 septembre, à Paris, par l’association des Journalistes-écrivains pour la nature et l’écologie (JNE) avec le soutien du groupe des Verts-Alliance libre européenne du Parlement européen. L’occasion de débats autour de questions comme : quelles conséquences les découvertes sur la sensibilité animale ont-elles en matière d’éthique ? Comment sensibiliser le public au sort de la faune sauvage ? Comment améliorer celui des animaux d’élevage ? Quels droits pour les animaux ? Jacques Boutault, maire Europe écologie-les Verts du deuxième arrondissement de Paris, a accueilli ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Marine Neveux
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application