Rentrée 2017 : des projets stratégiques pour les quatre écoles

Clarisse Burger | 12.10.2017 à 14:36:47 |
Des étudiants dans un amphithéâtre
© Skynesher – iStock

C’est la rentrée. Les quatre écoles nationales vétérinaires accueillant leurs nouvelles promotions, portent leurs efforts sur de grands projets de rénovation, allant de la pédagogie à la réhabilitation des bâtiments, en passant par la (re)structuration de la recherche et l’innovation en matière d’enseignement. Une rentrée scolaire qui s’annonce dense et riche pour ces quatre établissements.

- ENVA - Tout comme la nouvelle promotion qui y fait sa première rentrée, l’école nationale vétérinaire d’Alfort vit en ce moment une période clef pour son avenir. Son nouveau directeur, Christophe Degueurce, nous éclaire sur les défis à relever pour cette nouvelle année scolaire. 
Ayant obtenu l’accréditation européenne, l’école se concentre sur ses chantiers de réhabilitation et ses projets d’accueil d’institutions.

-Oniris – L’école nantaise s’apprête à faire évoluer ses méthodes pédagogiques pour favoriser la transmission des savoirs, et l’émergence des savoir-être et des savoir-faire d’étudiants, parfois découragés. 

-VetAgro Sup - De nouveaux enseignements personnalisés dans l’objectif de construire son projet professionnel, voient le jour cette année, notamment en bio sécurité, gestion et communication.
 
-ENVT – Des formations transversales à la vente de services et des stages évalués et obligatoires font leur entrée dans l’école toulousaine, en plein rénovation.

Retrouvez l'intégralité de cet article en pages 10-13 de La Semaine Vétérinaire n° 1735.

Clarisse Burger
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application