Remaniement : Agnès Pannier-Runacher nommée ministre déléguée à l’Agriculture - Le Point Vétérinaire.fr

Remaniement : Agnès Pannier-Runacher nommée ministre déléguée à l’Agriculture

Michaella Igoho-Moradel

| 09.02.2024 à 16:26:00 |
© Photos Xavier Remongin/agriculture.gouv.fr

En pleine crise du secteur agricole, Agnès Pannier-Runacher arrive en renfort au ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire. Son périmètre d’action n’a pour l’instant pas été précisé.

« Comme je l’avais souhaité, pour faire face aux défis immenses de l’agriculture et de la forêt, Agnes Pannier-Runacher me rejoint au ministère de l’Agriculture. Je connais ses compétences, je connais ses convictions, je connais le souci qu’elle a eu constamment dans ses précédentes fonctions tant sur l’industrie que sur l’énergie d’accompagner l’agriculture » s’est réjoui le ministre de l’Agriculture Marc Fesneau sur X (ex-Twitter).

La composition complète du gouvernement du Premier ministre Gabriel Attal a été dévoilée ce jeudi 8 février par un communiqué de l’Elysée. Agnès Pannier-Runacher, ancienne ministre de la transition énergétique (2022-2024), rejoint la rue de Varenne aux côtés de Marc Fesneau, en tant que ministre déléguée à l’Agriculture. « Honorée de rejoindre Marc Fesneau dans ce beau ministère. Après 5 ans consacrés à renforcer notre souveraineté industrielle et énergétique, je consacrerai toute mon énergie à nos agriculteurs et notre souveraineté alimentaire » a-t-elle réagi sur X.

Alors que le monde agricole traverse une crise profonde, ce dernier attend du ministère de l’Agriculture et de la Souveraineté alimentaire la concrétisation des promesses de l’exécutif.

Agnès Pannier-Runacher, inspectrice des Finances, est entrée au gouvernement pour la première fois en octobre 2018 comme secrétaire d'Etat à l'économie.

Michaella Igoho-Moradel

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application