Regumate equin en rupture d’approvisionnement à partir de la mi-avril 2021

Michaella Igoho-Moradel | 09.04.2021 à 09:15:00 |
© FatCamera

La date prévisionnelle de remise à disposition est prévue fin mai 2021.

L’Agence nationale du médicament vétérinaire (Anses-ANMV) signale une rupture d’approvisionnement de la solution buvable Regumate equin 2,2mg/ml (MSD Santé animale) à partir de la mi-avril 2021, en raison d’un « problème de fabrication lié à l’approvisionnement en principe actif ».

Chez les juments présentant une activité folliculaire significative, durant la période de transition comprise entre l'anoestrus saisonnier et la saison de reproduction (présence de follicules d'au moins 20 - 25 mm au début du traitement), ce médicament est utilisé pour :

- supprimer/prévenir l'oestrus (généralement après 1 à 3 jours de traitement) pendant les phases d'oestrus prolongé survenant pendant cette période

- maîtriser le moment d'initiation de l'oestrus (environ 90 % des juments présentent des signes d'oestrus dans les 5 jours suivant la fin du traitement) et synchroniser l'ovulation (60 % des juments ovulent entre le 11ème et le 14ème jour qui suivent la fin du traitement).

L’agence informe également de la rupture en cours, jusque fin avril 2021, de Regumate solution huileuse à 4 pour mille destinée aux porcins.

Des alternatives possibles

Durant cette rupture, l’ANMV indique qu’il est possible « d’avoir recours, dans le cadre de la cascade et sous la responsabilité du vétérinaire prescripteur, à l’usage d’un médicament à base d’altrénogest autorisé pour les porcins et disponible sur le marché (Altresyn, Virbagest 4 mg/ml solution buvable pour porcs).»

Toutefois, l’ANMV attire l’attention sur les points suivants :

- Les spécialités porcines sont plus concentrées : 4 mg/ml au lieu de 2.2 mg/ml pour le Regumate equin.

- Le dispositif d’administration des spécialités porcines est différent (pistolet doseur de 5 ml ou capuchon doseur). Il faudra donc s’adapter et réaliser le prélèvement, selon les présentations, à l’aide du capuchon gradué et/ou d’une seringue (directement dans le flacon), tout en veillant au respect de l’asepsie.

- Comme pour tous les médicaments contenant de l’altrénogest, les précautions particulières à prendre par l’utilisateur pour l’administration de ces produits sont à rappeler :

* Les femmes enceintes ou susceptibles de l’être ne doivent pas manipuler le produit. Les femmes en âge de procréer doivent manipuler le produit avec une extrême précaution.

*Le produit ne doit pas être manipulé par des personnes présentant des tumeurs progestérone-dépendantes connues ou suspectées ou des troubles thromboemboliques.

*Tout contact direct avec la peau doit être évité. Porter des vêtements de protection (gants et autres protections) pendant la manipulation du produit. Des gants poreux peuvent laisser traverser le produit.

*Lors d'aspersion accidentelle, la peau doit être lavée immédiatement avec de l'eau et du savon.

*Se laver les mains après le traitement et avant tout repas.

Michaella Igoho-Moradel
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK