Regroupement : une autre vision de la profession

Frédéric Thual | 27.09.2018 à 14:34:11 |
réunion pour un regroupement
© Frédéric Decante

Lancés dans les années 80-90 sous la forme de groupements d’intérêt économique (GIE), les regroupements de structures vétérinaires se professionnalisent et se multiplient.

Initialement créés pour mutualiser les achats, les GIE montent en compétences pour être plus compétitifs, améliorer le bien-être au travail et attirer les jeunes générations.  Plongée au cœur de ces réseaux voulus, aussi, pour rompre les dangers de l’isolement.             Extrait d’un article à paraître dans La Semaine Vétérinaire en pages 40-46 n° 1778 du 28/9/201

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Frédéric Thual
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK