Réforme des retraites, présidentielles : que proposent les professions libérales ?

Jacques Nadel

| 17.03.2022 à 14:10:00 |
© Wolf Images-Istock

A l’approche des élections présidentielles, la réforme des retraites revient sur les devants de la scène. Gilles Désert, président de la Caisse autonome de retraite et de prévoyance des vétérinaires (CARPV) nous fait part de son avis.

Un dossier dont s’est emparé le président de la République, Emmanuel Macron, candidat à sa succession, plaidant dans son programme pour un allongement progressif de l’âge de départ à la retraite à 65 ans, un minimum retraite à 1 100 euros pour les carrières complètes et la suppression des principaux régimes spéciaux (RATP et EDF). Le moment est donc bien choisi pour trois caisses de retraite de professionnels de santé, à savoir la Caisse d’assurance vieillesse des pharmaciens (CAVP), la CARCDSF (Caisse d’assurance retraites des chirurgiens-dentistes et des sages-femmes) et la CARMF (Caisse autonome de retraite des médecins de France), pour présenter ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.

Jacques Nadel

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application