Réforme des retraites : Les libéraux restent inquiets même s’il n’y aura pas de hold-up sur leurs réserves

Jacques Nadel | 13.12.2019 à 09:03:00 |
Vétérinaire
© Istock-Wolf Images

Réforme « injuste », source d’« inégalités » « vol » ou encore « spoliation » des caisses des régimes spéciaux… C’est en ces termes durs que les professionnels libéraux évoquent de manière spontanée le projet de réforme des retraites du gouvernement dans un sondage Harris Interactive dont les résultats ont été présentés devant Jean-Paul Delevoye, le haut-commissaire à la réforme des retraites, invité d’honneur du congrès de l’Union nationale des professions libérales (UNAPL) qui s’est tenu vendredi 6 novembre 2019 à Paris.

Leur inquiétude et leur colère prennent notamment leur source dans la crainte de voir les spécificités de leur régime de retraite remises en cause en cas d’intégration au futur régime universel de retraite, et ce pour 94% des libéraux interrogés. Mais aussi dans celle de voir leurs réserves préemptées. Au moins sur ce dernier point, l’inquiétude semble définitivement levée. Lors du congrès de l’UNAPL, Jean-Paul Delevoye a affirmé que « les réserves appartiennent à ceux qui les ont constituées ». Mercredi 11 décembre, le premier ministre, Edouard Philippe, a dévoilé le détail de la réforme des retraites et n’a pas dit ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Jacques Nadel
1 commentaire
avatar
michele le 14-12-2019 à 10:43:35
bonjour à tous
si vous croyez ce qu'on vous dit ..Je sais que c'est bientôt Noel ,mais le Pere Noel n'existe pas.
Ils ont regroupé les caisses aggirc et arco pour favoriser les retraites des non cadres au détriment des cadres ,ils feront pareil avec la CARPV , ils iront chercher l'argent où il se trouve.
Et la penibilité de notre travail ,en rurale d'abord ,et meme en canine avec des chiens à porter,les urgences ,les nuits a surveiller le dernier opéré ,ils en parlent?non ,les caisses seront pour les pauvres conducteurs de trains (sans charbon)
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK