Rapport sénatorial: une meilleure coordination s’impose dans la gestion de l’épizootie de fièvre catarrhale

22.08.2008 à 10:00:00 |

« La première campagne de vaccination n’aura que des effets limités(...), seule une vaccination massive et obligatoire aurait été efficace » souligne Nicole Bricq dans son sur «La gestion de l’épizootie de fièvre catarrhale ovine». Il est désormais admis que la stratégie vaccinale choisie, « s’opposant à l’approche scientifique » ne pourra pas cette année juguler l’avancée de la maladie. Les nombreux foyers de sérotypes 1 et 8 enregistrés ces dernières semaines le prouvent. Un manque de « lisibilité » est dénoncé, corrélé à de trop fréquentes modifications de la réglementation et une ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK