Quelle place pour la vaccination contre l’IAHP ?

Tanit Halfon

| 26.10.2021 à 13:25:00 |
© iStock-Aleksei Savin

Dans le contexte actuel, une stratégie vaccinale, comme mesure complémentaire de lutte contre l’influenza aviaire hautement pathogène, pourrait faire sens, indique le CGAAER dans un récent rapport. Sa mise en œuvre nécessite de dépasser des limites techniques et commerciales.

Sur demande du ministère de l’Agriculture, le Conseil général de l’alimentation, de l’agriculture et des espaces ruraux (CGAAER) a réalisé une étude sur la place de la vaccination dans la stratégie de lutte contre l’influenza aviaire hautement pathogène (IAHP). Rendue publique le 19 octobre 2021, cette étude conclut que « devant la récurrence probable des introductions de virus IAHP, il faut s’interroger, avec d’autres pays européens exposés au même risque, sur l’intérêt d’une stratégie vaccinale qui viendrait compléter les mesures sanitaires. » Cette réflexion est également pertinente car « l’abattage de millions de volailles se heurtera tôt ou tard à des questions d’acceptabilité ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.

Tanit Halfon

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application