Quel suivi vétérinaire pour les animaux d'Ukraine ?

PAR CHANTAL BÉRAUD

| 11.03.2022 à 13:24:00 |
© Serhii Ivashchuk-iStock

Les réfugiés Ukrainiens sont autorisés à franchir les frontières, avec des exigences sanitaires restreintes pour leurs animaux de compagnie. Mais qu'en sera-t-il de leur suivi vétérinaire sur du plus long terme ?

Rapidement après le début du conflit russo-ukrainien, les flux migratoires d’urgence de réfugiés avec leurs animaux de compagnie ont été rendus possibles aux frontières. Il se pose maintenant la question de savoir quel suivi sanitaire va cependant être exigible sur du plus long terme pour ces animaux.DDPP et praticiens vétérinaires en première ligneEn France, le Conseil National de l’Ordre Vétérinaire et le site du Ministère  ont déjà indiqué que  les propriétaires d’animaux de compagnie (chiens, chats, furets) entrés récemment sur le territoire français et ne répondant pas aux exigences réglementaires habituelles1  « sont invités à contacter dès que possible un vétérinaire ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.

PAR CHANTAL BÉRAUD

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application