Quel barème kilométrique et quelles indemnisations en 2019 ?

Jacques Nadel | 14.03.2019 à 11:40:13 |
personne sur un vélo
© Anchiy - istock

Dans la loi de finances pour 2019, de nouvelles mesures concernent le calcul et l’imposition des frais de déplacement et des frais réels, pour l’employeur et ses salariés. Nouveau barème kilométrique, indemnité de co-voiturage, extension de la réduction d’IS vélo… Voici ce qui change cette année.

Les bénéficiaires de traitements et salaires qui, pour la déduction de leurs frais professionnels, optent pour le régime des « frais réels » peuvent utiliser un barème forfaitaire fixé par l’administration pour évaluer leurs frais de déplacement. Le barème kilométrique est plafonné en fonction de la puissance administrative du véhicule dans la limite de 7 CV (5 CV pour les deux-roues). Ce plafonnement concerne aussi ceux qui choisissent de ne pas l’appliquer. En effet, quelle que soit la puissance du véhicule, les frais réels de déplacement, autres que les frais de péage, de garage ou de parking  ou les intérêts ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Jacques Nadel
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK