Que retient Michel Barnier du rapport Guené ?

30.01.2009 à 10:00:00 |

"La mission que le Premier ministre a confiée au sénateur Guené est lerésultat d’une volonté conjointe de la profession vétérinaire libéraleet de l’Etat de regarder vers l’avenir, comme en témoigne l’intitulé durapport « ». Et c’est d’abord cela que je veux retenir : la volonté des vétérinaires libéraux de voir évoluer leur profession."

Les missions du vétérinaire libéral sont aussi au cœur des préoccupations de nos concitoyens. Il est l’un des maillons forts du système sanitaire français de santé publique vétérinaire, en étroite collaboration avec les éleveurs, les services de l’Etat et les firmes pharmaceutiques vétérinaires. Son rôle est par ailleurs prépondérant en matière d’ identification des chiens et des chats et le dispositif de prévention des risques liés aux chiens dangereux , notamment, en est l’illustration. Après une large consultation des différents acteurs concernés, le sénateur Guené nous a apporté des réponses pragmatiques, à la fois pour les vétérinaires en milieu ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK