Quand les cliniques canines sont ultraconnectées

Chantal Béraud | 11.05.2017 à 14:40:45 |
Dessin Emmanuel Thébaud
© Emmanuel Thébaud

Si certaines cliniques canines ont franchi le pas du numérique, encore trop nombreuses sont les indécises. Des experts décryptent ce qui freine cette transition.

Isabelle Pasquet a créé, l’an dernier, une clinique parisienne dans une superbe cour intérieure, mais sans grande visibilité sur l’extérieur ! « De toute façon, commente-t-elle, la capitale concentre un tel dédale de rues et d’enseignes que les véritables vitrines sont les sites internet ! J’en ai choisi un très visuel, basé sur l’image. Personnellement, je pense que trop d’écrit sur un site one page, ça ne fonctionne pas. » La jeune femme a aussi fait réaliser une vidéo professionnelle dynamique, où elle présente elle-même les lieux et une partie de son équipe : 11 vétérinaires, trois auxiliaires spécialisés vétérinaires (ASV), en activités canine et nouveaux animaux de compagnie (NAC). S’y sont aujourd’hui ajoutées quelque 30 autres séquences, où elle donne une série de conseils médicaux, aux titres évocateurs (« Mon chat vomit »…) « Une majorité de clients sont demandeurs d’informations sur Internet, concernant la santé de leur animal. Mais souvent, ils vont sur des forums ou bien ils se connectent à d’autres professionnels de la filière animale. Pour regagner en crédibilité, la profession vétérinaire devrait passer à la communication digitale », estime-t-elle.

Retrouvez l'intégralité de cet article en pages 56-57  de La Semaine Vétérinaire n° 1719.

 

Chantal Béraud
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK