Purina Europe lance son premier Programme de Restauration des Océans - Le Point Vétérinaire.fr

Purina Europe lance son premier Programme de Restauration des Océans

Source : Purina

| 01.03.2024 à 16:00:00 |
©

Nestlé Purina PetCare Europe lance son premier Programme de Restauration des Océans afin d’aider à lutter contre la perte de biodiversité marine en Europe. Détails.

Purina Europe s'associe avec des organisations expertes afin d’aider à restaurer 1 500 hectares d'habitats marins, l'équivalent d'environ 3 700 terrains de football, d’ici 2030. Les habitats marins abritent de nombreuses espèces, dont les poissons. Ces derniers font partie de la chaîne d'approvisionnement de Purina puisque l’entreprise utilise des co-produits de poisson, c'est-à-dire des parties du poisson qui ne sont généralement pas consommées par les humains, mais qui constituent un ingrédient précieux dans les aliments pour animaux de compagnie, leur évitant ainsi d’être jetés.

Purina investit dans les solutions de restauration des océans de ses partenaires à travers l'Europe afin de les rendre efficaces et déployables à grande échelle. Chaque partenariat cible des espèces qui contribuent à la restauration d'habitats marins localement critiques, qui sont en voie de disparition.

La première phase du programme durera trois ans et se concentrera sur le développement de la recherche, d’un cadre d’évaluation et des conditions de déploiement à grande échelle des solutions. La deuxième phase débutera en 2026 et sera dédiée au déploiement des solutions prouvées. 4 projets de restauration européens, dont un en France Les travaux de restauration seront dirigés en France (Bassin d'Arcachon), aux Pays-Bas (y compris la Zélande), en Norvège (Tromsø) et au Portugal (Cascais et Peniche). En parallèle, d'autres sites sont en cours de développement en Allemagne et au Royaume-Uni.

Purina aux côtés de Sea Ranger Service en France

En France, dans le bassin d'Arcachon, Sea Ranger Service travaillera à la restauration d’herbiers marins, qui sont en forte régression. En effet, selon le Parc naturel marin du Bassin d’Arcachon, 85% des herbiers de zostères (un type d'herbe sous-marine) et 44% des herbiers de zostères naines ont disparu entre 1989 et 2019. Les herbiers marins créent des zones favorisant la biodiversité, offrant un habitat et des nutriments à une vaste étendue d’espèces marines. Deux méthodes seront expérimentées pour replanter ces prairies sous-marines pendant la première phase du programme : transplanter des pousses et semer des herbiers marins. Une équipe surveillera leur survie et leur croissance, et collectera des données pour aider les scientifiques à préparer le déploiement en phase 2, à partir de 2026.

Le Seagrass Consortium, représenté par l'un de ses partenaires fondateurs, Sea Ranger Service, développe des solutions pour planter des herbiers marins, qui sont essentiels pour fournir un habitat à de nombreuses espèces, contribuer à la biodiversité et capturer le carbone. Oyster Heaven utilise des matériaux naturels pour reconstruire les récifs d'huîtres disparus. Les huîtres renforcent la biodiversité, abritent une multitude d’espèces différentes et sont des filtreurs d’eau naturels, éliminant les polluants, notamment l’excès d’azote, ce qui contribue à améliorer la qualité de l’eau. Une meilleure qualité de l’eau permet à plus de lumière du soleil d’atteindre les herbiers marins, favorisant leur développement.

Urchinomics prélève des excédents d’oursins. Ces derniers ont surpâturé les bancs d'algues (dans cette zone, le varech) depuis que leurs prédateurs naturels ont considérablement diminué. Leur élimination permettra au varech de se rétablir. Les algues agissent comme des purificateurs d’eau naturels, fournissant des habitats, de la nourriture et de l'énergie à de nombreux organismes marins, tout en absorbant et en stockant de grandes quantités de carbone. SeaForester utilise des techniques telles que les fermes d’algues mobiles pour restaurer les forêts d'algues en voie de disparition rapide. Toutes ces solutions ont été testées dans divers endroits et ont le potentiel d'être déployées à plus grande échelle. Elles sont soutenues par des recherches scientifiques et des organisations académiques renommées, et mettent fortement l'accent sur l'engagement des communautés et des parties prenantes locales. La collaboration entre les partenaires de ce programme permettra de faire progresser la science et les méthodologies en matière de restauration des habitats marins. En effet, la restauration efficace des habitats marins nécessite un effort collectif. Ainsi, Purina travaille également avec plusieurs partenaires consultatifs* soutenant le programme.

Le Programme de Restauration des Océans s'inscrit dans le cadre de l'engagement plus large de Purina Europe à contribuer à la régénération des écosystèmes terrestres et océaniques. Par ailleurs, Purina reste engagée à travailler vers son objectif d’atteindre 100 % de ses ingrédients issus des océans sourcés de manière responsable ou biologique. L'entreprise était un sponsor fondateur de « The Bycatch Solutions Hub » porté par le « Sustainable Fisheries Partnership », en 2023. Purina soutient également une étude de consortium sur le rôle des biostimulants à base d'algues dans l'agriculture régénératrice.

Source : Purina

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application