Prêt garanti par l’Etat : son remboursement peut être reporté et davantage étalé

Jacques Nadel

| 07.01.2022 à 10:40:00 |
© Ratana21/iStockphoto

Les entreprises ayant contracté un prêt garanti par l’Etat (PGE) au début de la crise sanitaire en 2020 et qui auraient des difficultés pour le rembourser auront la possibilité de décaler les premières échéances de remboursement à fin 2022 et de les étaler sur dix ans.

A l’origine, les PGE mis en place en 2020 devaient commencer à être remboursés dès mars 2021. Puis, face à la persistance de la crise sanitaire, l’échéance avait été repoussée à mars 2022, avec une maturité de six ans, soit une fin de remboursement prévue en 2026 pour les prêts signés en 2020. Cette nouvelle possibilité de report et d’étalement du remboursement de cette dette sera accordée au cas par cas, après étude d’un médiateur du crédit.

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.

Jacques Nadel

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application