Premiers cas de maladie de Carré dans la faune sauvage française - Le Point Vétérinaire.fr

Premiers cas de maladie de Carré dans la faune sauvage française

Clothilde Barde | 28.10.2019 à 09:55:19 |
renard
© bjmc

En 2019, des premiers cas d’épisodes cliniques de maladie de Carré ont été mis en évidence sur des carnivores sauvages en France selon un communiqué du réseau SAGIR (surveiller les maladies de la faune sauvage pour agir) d’avril dernier.

La vaccination des chiens contre la maladie de Carré est un outil essentiel dans la prévention de la maladie rappelle un communiqué du réseau SAGIR (surveiller les maladies de la faune sauvage pour agir) d’avril dernier.
Une atteinte de la faune sauvage

En effet, la maladie de Carré est une maladie virale (morbillivirus appartenant à la famille des paramyxoviridae), non zoonotique, qui affecte les canidés, les mustélidés, les ratons-laveurs, et possiblement les marmottes et les félidés sauvages. Or, cette maladie se retrouve dans la faune sauvage à travers le monde. Elle a ainsi été mise en évidence sur assez récemment en Europe chez les animaux sauvages: en Espagne puis en Italie (2006), en Allemagne (2008), en Suisse (2009) et en Belgique.

Apparition en France

En 2019, pour la première fois selon les données collectées par SAGIR, plusieurs cas cliniques de maladie de Carré ont été déclarés et diagnostiqués chez des carnivores sauvages dans trois départements frontaliers avec la Suisse ou l’Italie. C’est pourquoi, afin de déterminer leur filiation avec les souches sauvages circulant dans d’autres pays européens, un typage des souches a été réalisé. Ce dernier a révélé que les « souches identifiées sont très apparentées entre elles et clairement apparentées aux souches identifiées sur la faune sauvage alpine d’Italie et de Suisse notamment ».

Clothilde Barde
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application