Premier congrès à Dijon sur les fibres chez le cheval

Chantal Béraud | 04.01.2019 à 09:10:00 |
Samy Julliand
© Chantal Béraud

Une première en France, un congrès consacré aux concentrés de demain pour les chevaux : quelle place pour les fibres alimentaires ? Lab To Field, une société de recherche, de conseil et de formation en nutrition équine, a organisé à Dijon (Côte-d’Or) des conférences pour mettre en lumière l’importance de certaines fibres pour le bien-être et la santé des chevaux.

Une centaine de participants (dont 49% d’industriels, 14% de chercheurs et 10% de vétérinaires) a assisté à huit conférences* présentées par divers scientifiques concernant l’intérêt des concentrés riches en fibres dans la nourriture pour les chevaux. « Notre objectif, commente Samy Julliand, un agronome expert en physiologie de la digestion du cheval et en nutrition du cheval athlète, est de servir ainsi de relais aux informations scientifiques qui émergent à travers le monde à ce sujet. En effet, grâce aux recommandations alimentaires régulièrement révisées, les prévalences des maladies d’origine alimentaire devraient chuter. Malheureusement, force est de constater sur le terrain que ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Chantal Béraud
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK