Premier bilan de la surveillance de la VHD en élevages cunicoles   

Tanit Halfon

| 23.03.2022 à 18:11:00 |
© iStock-jess311

Le réseau de surveillance de la maladie hémorragique virale du lapin a été mis en place en 2018 au sein de la filière cunicole. 138 élevages ont été infectés en 2019, dont un peu plus d’1/3 avaient déjà été touchés en 2018.

Le premier bilan de la surveillance de la maladie hémorragique virale du lapin (RHD pour Rabbit Hemorrhagic Disease, ou VHD pour Viral hemorrhagic disease) dans la filière cunicole, a été récemment publié dans le bulletin épidémiologique Santé animale-alimentation de l’Anses.Cette surveillance a été mise en place en 2018, dans le cadre d’un plan volontaire de lutte contre la maladie. En effet, la maladie est très invalidante en filière de productions animales étant donné sa forte contagiosité et son taux élevé de mortalité (60 à 100% en 72 heures). La filière cunicole française souffre particulièrement de la maladie depuis les années ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.

Tanit Halfon

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application