PPA : une zone blanche à très haut risque est définie

Tanit Halfon | 15.01.2019 à 15:44:08 |
ministre
© Xavier Remongin / agriculture.gouv.fr

Un abattage de tous les sangliers dans un rayon de quelques kilomètres autour des cas belges est prévu.

L’alerte est maximale en France suite à la découverte le 9 janvier de deux cas de peste porcine africaine en Belgique à seulement 1 kilomètre de la frontière française. En conséquence, le ministre de l’agriculture Didier Guillaume a annoncé hier, lundi 14 janvier, la création d’une « zone blanche à très haut risque », dans « un rayon de quelques kilomètres autour des cas belges ». En clair, tous les sangliers de cette zone, sans exception, devront être abattus au cours des prochaines semaines. Cette zone sera délimitée par une clôture dont l’installation est prévue « dans les prochains jours. » De plus, le ministre a ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Tanit Halfon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK