PPA : une hausse des foyers en Europe en 2023 - Le Point Vétérinaire.fr

PPA : une hausse des foyers en Europe en 2023

Tanit Halfon

| 22.05.2024 à 16:55:00 |
© iStock-MichelVIARD

Selon le rapport annuel de l’Efsa sur la peste porcine africaine, les foyers domestiques sont 5 fois plus élevés qu’en 2022. La Croatie et la Roumanie regroupent la quasi-totalité d’entre eux.

L’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa) vient de rendre publique son rapport annuel 2023 sur la peste porcine africaine (PPA). Selon les données reçues, l’année 2023 a été caractérisée par une hausse significative des foyers domestiques. Il y en a eu 5 fois plus qu’en 2022, ce qui correspond à une ampleur similaire qu’en 2019. « Cette augmentation est largement due à l’émergence en Croatie (1124 foyers) et à la résurgence en Roumanie (736 foyers) », résument les experts. Ces deux pays regroupent ainsi 96% des foyers de l’Union européenne. Huit autres pays ont été touchés dans leur compartiment domestique. Deux autres pays non membres de l’UE, le Kosovo et la Bosnie-Herzégovine, ont aussi signalé pour la première fois la maladie sur leur territoire. Dans tous les cas, une saisonnalité a été observée avec 88% des détections des foyers faites entre juillet et octobre.

Côté faune sauvage, une augmentation faible, de 10%, du nombre de cas chez les sangliers a été rapportée, « avec des variations considérables d’un pays à l’autre ». La Pologne a signalé le plus grand nombre de cas.

Pour les experts, la surveillance passive apparaît la plus appropriée pour surveiller la PPA dans le compartiment sauvage.

Un avis scientifique est prévu sur les facteurs de risque d’émergence, de propagation et de persistance du virus de la PPA dans les compartiments domestique et sauvage.

Tanit Halfon

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application