PorcProtect, un nouvel outil d’évaluation de la biosécurité en élevage porcin

Tanit Halfon | 17.12.2018 à 18:10:24 |
porc
© FooTToo - iStock

Dans le cadre du plan EcoAntibio, l’IFIP-institut du porc a développé un outil web pour effectuer un audit biosécurité dans les élevages de porc. Un des enjeux est de sensibiliser les éleveurs aux bonnes pratiques de biosécurité.

« Depuis ces dix dernières années, les résultats des audits menés dans les élevages porcins ne montrent que peu de progrès dans la mise en œuvre des mesures de biosécurité », a indiqué Isabelle Corrégé, vétérinaire à l’IFIP-institut du porc, à l’occasion du congrès annuel de l’Association française de médecine vétérinaire porcine (AFMVP) les jeudi 13 et vendredi 14 décembre dernier. Or, une bonne observance de la biosécurité apparaît comme un préalable indispensable pour réduire l’usage des antibiotiques en élevages. Dans ce cadre, l’IFIP-institut du porc a développé un outil web destiné à évaluer la biosécurité en élevage. Financé par le Plan Ecoantibio, l’application est en accès libre et compatible pour ordinateur ou tablette. Elle permet de réaliser une évaluation globale et rapide de la biosécurité à travers un questionnaire simplifié relatif aux principales mesures de biosécurité, à savoir 15 questions de biosécurité externe et 15 questions de biosécurité interne, mais aussi des audits plus détaillés sur une thématique précise (par exemple, sur les SAS d’entrée des personnes, sur les départs et réception des animaux, sur l’hygiène en maternité, etc.) et un audit complet. « PorcProtect a tout son sens face au risque actuel d’introduction de la peste porcine africaine sur le territoire national », a souligné la conférencière.

Une question, quatre réponses

A chaque question, l’éleveur peut choisir entre « bon », « moyen », « à revoir » ou « non applicable ». Une saisie des commentaires est également possible. De plus, une fiche technique est associée à chaque thématique. « Les résultats sont présentés sous la forme d’un score global (note sur 10) pour la biosécurité externe, la biosécurité interne et au total », a précisé Isabelle Corrégé. Un pourcentage de réponses« bon », « moyen », ou « à revoir » est également calculé pour la totalité des questions. De plus, les résultats de chaque élevage sont comparés aux résultats globaux des élevages évalués par PorcProtect. » Une présentation graphique est accessible pour l’éleveur, avec un détail possible par thématiques et par questions. Il est aussi possible d’imprimer les résultats d’un élevage, en intégrant les commentaires. « Vous pouvez demander à l’IFIP une extraction de la base de données, dans le cadre d’analyse de groupes, à l’échelle d’une région, d’un département ou d’une organisation de producteurs, a ajouté la conférencière. Cela permettra de se comparer à une référence comme les 10% d’élevages avec les meilleurs scores de biosécurité. » Outil se sensibilisation à la biosécurité des éleveurs porcins et d’amélioration de l’observance, PorcProtect a également pour objectif de valoriser les données à l’échelle de la filière. Enfin, « cette conception permettra de développer à l’avenir des outils similaires, pour l’évaluation des zones de lavage des camions par exemple », a ajouté la conférencière. A noter que la direction générale de l’alimentation (Dgal) a commandé une évaluation, via cet outil, des élevages porcins des zones réglementées ‘peste porcine africaine’ (zone d'observation-ZO, et zone d'observation renforcée-ZOR).

Pour plus d’informations, cliquez sur ce lien.

Pour télécharger l’application, cliquez sur ce lien.

Tanit Halfon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK