Plusieurs cas d’infections à Monkeypox dans le monde

Tanit Halfon

| 20.05.2022 à 17:19:00 |
© iStock-Dr_Microbe

Des cas d’infections au virus de la variole du singe ont été rapportés dans plusieurs pays européens et nord-américains. En France, un premier cas a été confirmé le 20 mai en Ile-de-France. A ce stade, l’origine de ces contaminations groupées reste inconnue.

Plusieurs cas groupés d’infections à Monkeypox (variole du singe) ont été confirmés depuis début mai, dans plusieurs pays européens et nord-américains : Royaume-Uni, Espagne, Portugal, Suède, Etats-Unis, Canada. Aujourd’hui, le 20 mai, la France a aussi confirmé son premier cas chez un homme de 29 ans vivant en Ile-de-France. Des suspicions sont en cours d’investigation dans plusieurs pays. En France, il s’agit d’une maladie à déclaration obligatoire ; et dans ce contexte, la surveillance a été renforcée.Un virus zoonotique originaire d’AfriqueLa variole du singe, ou orthopoxvirose simienne, est une zoonose due à un orthopoxvirus, qui ne circule pas sous nos latitudes, mais ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.

Tanit Halfon

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application