Pirodog et Pneumodog en rupture d’approvisionnement - Le Point Vétérinaire.fr

Pirodog et Pneumodog en rupture d’approvisionnement

Michaella Igoho-Moradel

| 24.08.2022 à 17:08:00 |
© Iuri Gagarin

Selon l'Agence nationale du médicament vétérinaire (Anses-ANMV), ces vaccins devraient être à nouveau disponible en septembre.

L’Agence nationale du médicament vétérinaire (Anses-ANMV) signale des ruptures d’approvisionnement de Pirodog, un vaccin inactivé adjuvé de la piroplasmose canine, et de Pneumodog, un vaccin inactivé et adjuvé des affections respiratoires à Bordetella bronchiseptica et à Parainfluenza de type 2 chez le chien. Vaccins commercialisés par Boehringer Ingelheim, les ruptures sont liées à la « capacité de production » et une augmentation de la demande.

Des alternatives possibles

Pour Pirodog, l’ANMV indique que le produit devrait être à nouveau disponible début septembre. Dans l'intervalle, la protection des chiens est possible à l'aide d'antiparasitaires ayant une action contre les tiques rapide (moins de 48 heures).  « En l'absence de données scientifiques consensuelles, la reprise de vaccination - simple injection de rappel ou primovaccination en 2 injections - sera définie au cas par cas en tenant compte de l'état de santé général du chien*, du contexte épidémiologique dans lequel il évolue** et du retard de rappel de vaccination constaté*** ».

La remise à disposition de Pneumodog est attendue fin septembre. L’agence indique qu’en situation de ruptures transitoires en cascade des deux autres vaccins bivalents (B. bronchiseptica et Parainfluenza canin) contre la toux de chenil, NOBIVAC KC et VERSICAN PLUS BBPI IN gouttes nasales, il est possible de continuer de protéger les chiens contre Bordetella Bronchiseptica en utilisant un des vaccins monovalents injectables autorisés :

- NOBIVAC RESPIRA BB suspension injectable en seringues pré-remplies pour chiens

- NOBIVAC RESPIRA BB suspension injectable pour chiens o VERSICAN PLUS BB Oral lyophilisat et solvant pour suspension buvable pour chiens (disponible dès fin août).

« Pour Parainfluenza, de nombreuses alternatives existent. Pour toute question concernant le protocole à suivre il convient de s’appuyer sur les RCP des médicaments et de contacter si besoin les laboratoires titulaires » précise l’ANMV.

* Voir RCP 4.5. i) Précautions particulières d'emploi chez l'animal.

** RCP 4.9. Posologie et voie d'administration : rappels annuels ou semestriels selon les risques épidémiologiques.

*** Se reporter aux recommandations diffusées par le titulaire de l'autorisation de mise sur le marché.

Michaella Igoho-Moradel

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application