Phytothérapie vétérinaire : vers de nouvelles études cliniques ?

Clothilde Barde | 20.12.2018 à 12:29:12 |
Différentes plantes dans des pots
© ivstiv - istock

Quels essais ou études cliniques pour la phytothérapie vétérinaire ? Voici la question à laquelle ont tenté de répondre, le 11 décembre, à Oniris, les principaux acteurs du secteur (industriels, praticiens, membres des organisations professionnelles et de l’Administration), réunis lors d’une table ronde.

« La nécessité d’obtenir une autorisation de mise sur le marché (AMM) semble être le principal frein au développement des médicaments de phytothérapie vétérinaire », a indiqué Yassine Mallem, enseignant-chercheur à l’école nantaise Oniris (Loire-Atlantique) et responsable pédagogique de la première édition du diplôme inter?écoles (DIE) de phytothérapie vétérinaire, pour introduire la seconde table ronde organisée le 11 décembre et portant sur les essais cliniques en phytothérapie. Face à ce constat, les questions sur l’intérêt d’obtenir une AMM pour ces traitements et les initiatives à mettre en place pour qu’ils puissent être obtenus plus facilement ont été abordées. Ainsi, comme l’a ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Clothilde Barde
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK