Petfood : le seuil de revente à perte relevé à 10% ?

Michaella Igoho Moradel | 03.08.2018 à 07:30:00 |
Chien et croquette
© Spiderstock – iStock

Le projet de loi alimentation prévoit une marge obligatoire de 10% sur la revente à perte des denrées alimentaires, y compris celles destinées aux animaux de compagnie.

Le projet de loi alimentation pour l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire, a été adopté le 3 juillet au Sénat. Les sénateurs ont voté un amendement à l’article 9 déposé par des députés. Cette disposition vise à lutter contre la déflation des prix et à assurer une juste répartition de la valeur afin de faire baisser les prix en rayon ; elle devrait s’appliquer aux petfoods. En effet, cette mesure concerne aussi les denrées alimentaires destinées aux animaux de compagnie. Ainsi pour ces produits, le seuil de revente à perte est relevé à hauteur de 10% et les promotions encadrées (fini le 1 gratuit, 1 acheté, seuls le 2 achetés, 1 gratuit est possible). L'article 9 habilite le gouvernement à prendre par ordonnance les deux mesures, pour une durée de deux ans. Par ailleurs, le texte limite aussi à 34% les promotions en cas de revente au détail au consommateur. 

Le projet de loi sera de nouveau examiné à l’hémicycle le 4 septembre prochain. 

 

Michaella Igoho Moradel
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK