Peste porcine africaine : vers une obligation des mesures de biosécurité?

Tanit Halfon | 09.10.2018 à 17:31:00 |
cochon
© Jevtic-istock

Un projet d’arrêté ministériel est en cours de discussion, pour lutter contre la peste porcine africaine. Il imposerait des mesures de biosécurité obligatoires pour les exploitations détenant des suidés.

Dans le cadre du plan de lutte contre la peste porcine africaine, les autorités sanitaires françaises réfléchissent à rendre obligatoire un nombre minimal de mesures de biosécurité pour les exploitations détenant des suidés (sangliers et porcs domestiques). En pratique, chaque détenteur serait responsable de la mise en application d’un plan de biosécurité qui intègrerait au moins les points suivants : - un plan de circulation avec trois zones, publique, professionnelle et aires de stationnement. Ce plan devra faire l’objet d’un signalement extérieur au sein de l’exploitation, incluant notamment l’accès aux quais d’embarquement et de livraison des animaux, les points de livraison des ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Tanit Halfon
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK