Pédiatrie et intégration des jeunes vétérinaires pour le prochain congrès de l’Afvac - Le Point Vétérinaire.fr

Pédiatrie et intégration des jeunes vétérinaires pour le prochain congrès de l’Afvac

Valentine Chamard

| 17.10.2023 à 10:00:00 |
©

« Soignons les jeunes » est le thème choisi par l’Afvac pour son prochain congrès annuel qui se déroulera à Lille du 30 novembre au 2 décembre 2023. Plusieurs nouveautés sont annoncées pour cette édition.

Un studio télé* à la disposition des participants, dont les enregistrements seront diffusés sur une chaîne dédiée. Une « clinique de l’erreur »** proposant un parcours dans un contexte d’hospitalisation des animaux dont le bilan sera assuré par un moniteur. Un stand écoresponsabilité*** pour échanger des idées. Un module commun pour les ASV et les vétérinaires sur le thème de « le bienveillance comme indicateur de performance ». Voici quelques nouveautés qui seront proposées lors de la prochaine édition du congrès annuel de l’Afvac, qui aura lieu du 30 novembre au 2 décembre 2023 à Lille. Car l’association a toujours à cœur de se renouveler et de proposer des évènements qui allient confraternité et convivialité, excellence pédagogique, tout en revendiquant son indépendance. De nouvelles modalités de partenariat ont d’ailleurs été élaborées. « Il s’agissait de renforcer le cadre éthique de nos rapports avec les sociétés qui souhaitent acquérir le statut de partenaire; de clarifier la situation actuelle, trop vague et propice à ambiguïtés; de proposer des offres de partenariat mieux adaptées à chacune des branches d’activité de l’Afvac, basées sur le même socle éthique et juridique et ainsi mettre fin au partenariat unique, trop confus; d’adapter les offres de partenariat aux évolutions des rapports structurels et économiques entre les sociétés commerciales du secteur vétérinaire et les vétérinaires praticiens; de tenir compte des avis des partenaires actuels, recueillis lors des entretiens avec un certain nombre d'entre eux », explique Jean-François Rousselot, président de l’Afvac.

Soigner les jeunes animaux et aussi prendre soin des jeunes vétérinaires

Cette année, le programme sera centré sur les jeunes. « Cela faisait longtemps que la pédiatrie n’avait pas été abordée lors du congrès de l’Afvac. Cette discipline sera traitée sous des angles techniques et pluridisciplinaires », explique Iban Irubetagoyena, président du comité scientifique du congrès 2023, s’appuyant sur l’exemple du module sur les shunts porto-systémiques, qui sera traité sous un angle à 360° incluant le diagnostic, les conséquences neurologiques, l’approche médicale et chirurgicale, intégrant l’anesthésie. « Cette thématique autorise un programme à double entrée », poursuit-il. Il y sera ainsi également question des jeunes vétérinaires, avec les modules « intégrer nos jeunes confrères »**** et « survivre à sa première nuit de garde ». « Un conflit de générations est constaté dans la profession. Il s’agit ici de donner des pistes pour mieux se comprendre », poursuit-il. Des témoignages permettront d’enrichir le débat.

Abeilles, pharmacovigilance, antibiorésistance, biodiversité, One Heath, etc

Les participants pourront également retrouver les désormais traditionnels modules consacrés à l’antibiorésistance, à la pharmacovigilance, au « One Health » (pathologie comparée et conférences de l’Esccap sur les dermatophytoses), à la biodiversité (sur le loup et les grands prédateurs), aux abeilles. Vétérinaires Pour Tous disposera aura également la parole pour présenter ses actions. Les partenaires du congrès proposeront aussi des rencontres.

ASV et éleveurs également conviés

Un programme est également conçu pour les ASV et les éleveurs, qui disposent de leur propre congrès (ASV Le Congrès et Les Rencontres Eleveurs-Vétérinaires). « Chaque année, 450 à 500 ASV se rendent au congrès », souligne Hélène Gallois-Bride, présidente du conseil scientifique du congrès ASV 2023. Deux programmes indépendants, l’un pensé par l’Afvac et l’Assav (Association des auxiliaires vétérinaires), l’autre par Apform, se dérouleront en parallèle. « Beaucoup d’intervenants seront des ASV », précise notre consœur.

*en partenariat avec Victhor  Productions (https://www.victhor-production.fr/)

** en partenariat avec La Prévention Médicale (https://www.prevention-medicale.org/)

*** en partenariat avec Eco Veto (https://www.ecoveto.org/)

***en partenariat avec le CNOV, le SNVEL, la SNGTV, l’Avef.

Valentine Chamard

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application