Pêche électrique: un nouvel accord européen

Clothilde Barde | 18.02.2019 à 09:44:59 |
europe
© AdrianHancu - iStock

« Un nouvel accord politique européen sur les mesures techniques dont la pêche électrique » vient d’être négocié a annoncé le 13 février dernier la Commission européenne.

« La pêche électrique sera interdite en Europe à partir de juillet 2021 » s’est félicité Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation. En effet, cette mesure fait partie d’une des multiples révisions de la réglementation du métier de pêcheur européen « nécessaires et attendues par le secteur » qui ont été négociées entre le Conseil, la Commission et le Parlement européen le 13 février dernier. Le texte devra encore être validé par le Parlement réuni en séance plénière et par le Conseil européen.
Des dispositions simplifiées
Comme l’a indiqué le ministre, les dispositions actuelles sont « simplifiées offrant ainsi plus de visibilité règlementaire pour les professionnels». En termes de maillages et de tailles minimales de captures, un haut niveau de sélectivité est assuré. De plus, des zones restreintes ou fermées à la pêche sont identifiées. Par ailleurs, ce nouveau règlement oblige les États membres, si des évidences scientifiques sont établies, à prendre des mesures supplémentaires en régionalisation pour réduire les captures accidentelles de cétacés et d’oiseaux marins et il encadre strictement les pêches menées à des fins scientifiques au moyen de techniques dérogeant au règlement.
Une réponse aux attentes concernant la pêche électrique
Enfin, la situation actuelle sur la pêche électrique (« pêche au chalut à impulsions ») qui « permettait une dérogation au principe d’interdiction de cette technique et une expérimentation trop lâche et insuffisamment encadrée de son utilisation » selon Didier Guillaume, va cesser. A partir du 30 juin 2021, délai nécessaire pour assurer la reconversion des navires concernés, cette technique très efficace pour traquer les poissons plats (soles, limandes, crevettes grises, etc.) qui consiste à envoyer du courant électrique dans les électrodes placées sur les filets mais accusée d’épuiser la ressource halieutique sera interdite. Cet accord pour 2021 a été pris à l’issue des négociations tripartite (Parlement Européen, le Conseil et la Commission) entamées suite à l’amendement sur l’interdiction totale de la pêche électrique voté par les députés européens le 16 janvier 2018. Durant cette période, aucune nouvelle licence ne pourra être accordée. Le nouveau texte permet en outre une interdiction immédiate de cette pratique dans les eaux sous souveraineté française.

Clothilde Barde
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK