Pays-Bas : un site compare les tarifs des vétérinaires

Bénédicte Iturria | 17.11.2017 à 10:49:18 |
argent et Internet
© istock_onespirit – iStock

Assurances, voyages, hôtels… les comparateurs de prix en tout genre fleurissent sur internet. Aux Pays-Bas les actes vétérinaires n’ont pas échappé à cette tendance.

Avec le lancement à l’occasion de la journée mondiale des animaux le 4 octobre dernier, de Dierenartskiezen.nl, les actes vétérinaires n’ont en effet pas échappé à cette tendance. Ce site gratuit est le fruit de la frustration de l’un de ses fondateurs Edwin Paardenkooper. Le site fonctionne de la façon suivante : le propriétaire rentre son code postal, décrit son animal et choisit parmi les 4 options proposées (consultation de base, vaccination annuelle, castration et stérilisation). En un clic il obtient les prix des cliniques de son voisinage par ordre croissant. 

Les tarifs répertoriés sont collectés de plusieurs manières : les responsables du site les recueillent sur les pages internet des praticiens et si les tarifs ne sont pas disponibles, ils appellent le vétérinaire pour les obtenir. Si ce dernier refuse, la mention « non connue » est affichée. Le site fait aussi appel aux clients pour communiquer les tarifs qu’ils ont constaté lors de leur visite dans une clinique. Les prix communiqués ont toujours moins de un an.

Dierenartskiezen ne référence pas seulement les tarifs vétérinaires, il permet également aux utilisateurs de déposer avis et évaluations après leur consultation. Le site leur demande ainsi de juger de la qualité de leur visite en postant un commentaire. Le site s’engage à vérifier ces informations et à les supprimer s’il a un doute quelconque sur leur véracité. Les praticiens peuvent aussi contacter le site pour faire part de leur doute à propos d’avis qu’ils jugent non fiables ou mal intentionnés.

Les vétérinaires n’ont pas tardé à réagir, certains évoquant la concurrence déloyale des magasins spécialisés pour les animaux dotés de cliniques qui se développent dans le pays et proposent des soins vétérinaires de base à bas coût. Le site VetVisuals dédié aux praticiens s’est aussi exprimé sur le sujet. Un propriétaire ne doit pas choisir son vétérinaire uniquement sur la base des tarifs proposés. Il doit aussi s’interroger par exemple sur les protocoles suivis, les produits utilisés, se demander comment est prise en charge une urgence, comment est pratiquée la surveillance durant une chirurgie, si l'équipement nécessaire est présent, entretenu et bien vérifié, si les vétérinaires ont suivi des formations complémentaires … VetVisuals a pour cela mis à la disposition des internautes une lettre informative pour choisir le praticien qui répondra le mieux à leurs attentes.

Lire le détail en page 26 de La Semaine Vétérinaire du 24 novembre 2017

Bénédicte Iturria
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK