Pays-Bas : les visons des élevages contaminés par le Covid-19 devront être abattus

Bénédicte Iturria | 05.06.2020 à 09:29:43 |
Vison
© Georgy_Golovin-Istock

Le 3 juin 2020, la ministre de l'agriculture Carola Schouten et le ministre de la santé publique Hugo de Jonge, ont pris la décision d’éliminer les visons des élevages contaminés par le SRAS-CoV-2 sur la base des conseils de l'équipe de gestion des épidémies-zoonoses (OMT-Z) et du comité de coordination administrative des zoonoses (BAO-Z).

La chambre basse a approuvé cette mesure qui concerne actuellement 7 entreprises réparties sur 9 sites, dans l'intérêt de la santé publique et de la santé animale afin d’empêcher la formation d'un réservoir de virus. Selon les experts de l’OMT-Z, le Covid-19 peut continuer à circuler dans les élevages de visons pendant une longue période et devenir éventuellement une source permanente de réinfection des humains et des animaux. Les visons mettent bas au printemps. Les portées issues de femelles infectées ont reçu des anticorps maternels qui diminuent avec le temps, ainsi ces descendants deviendront plus sensibles au virus dans un ...

Ce contenu est réservé aux membres du site Le Point Vétérinaire.fr
Vous avez déjà un compte ?


Vous n'avez pas de compte

Inscrivez-vous et profitez des services gratuits proposés sur Le Point Vétérinaire.fr


Vous êtes abonné(e) à la version papier des revues des Editions du Point Vétérinaire, du DMV ou de l’Annuaire ROY ?
Créez-vous un compte pour bénéficier de la version numérique et des services inclus dans votre abonnement.

Bénédicte Iturria
1 commentaire
avatar
Vanessa C le 07-06-2020 à 10:16:26
A l’heure où la fourrure est plus que passée de mode... et où l’élevage de mammifères uniquement pour leur fourrure est plus que ethiquement discutable ... On découvre que ces élevages existent encore tout près de nous et l’on pense à fournir un « soutien psychologique «  pour soulager les éleveurs de la «  perte «  de leurs animaux ....
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK