Pays-Bas : les chevaux de la police montée victimes collatérales des émeutes

Bénédicte Iturria | 27.01.2021 à 16:25:24 |
chevaux policiers
© RobertHoetink-Istock

Depuis l’instauration le 24 janvier 2021 d’un couvre-feu en raison de la pandémie, les Pays-Bas sont en proie à de nombreuses émeutes. Le déploiement de chiens et de chevaux policiers dans le cadre d’émeutes et de manifestations fait débat.

Pour lutter contre ces violences, l’unité mobile anti-émeute (ME) intervient avec des chevaux et des chiens spécialement entrainés*. Cependant, après plusieurs incidents, le Partij voor de Dieren (PvdD, le parti pour les animaux) et diverses organisations de protection animale** considèrent le déploiement de chiens et de chevaux policiers lors d’émeutes et de manifestations dépassé. Ces défenseurs de la cause animale demandent au gouvernement et à la police de ne plus utiliser d’animaux suite aux violences dont les quadrupèdes ont été récemment victimes lors de ces interventions. Les animaux sont devenus la cible des émeutiers et des manifestants. Ce fut le cas ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Bénédicte Iturria
1 commentaire
avatar
michele le 30-01-2021 à 21:32:19
vu les violences de tarés sur leurs animaux de compagnie ou sur les chevaux dans les pres ,il faut vraiment etre naif pour penser que des gens hesiteraient à s'en prendre aux animaux de la police .Da ns quel monde de bisounours les gouvernements croient ils vivre ,pour encore utiliser des animaux dans les manifs??
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK