« Pas de rôle des animaux domestiques dans la transmission du virus à l’humain », confirme l’Anses - Le Point Vétérinaire.fr

« Pas de rôle des animaux domestiques dans la transmission du virus à l’humain », confirme l’Anses

Valentine Chamard | 20.04.2020 à 15:35:24 |
animal de compagnie et covid19
© Victor Lafuente Alonso - iStock

Aucun cas de contamination de l’humain par un animal de compagnie n’a été rapporté à ce jour.

Un nouvel avis de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) confirme l’absence de rôle de l’animal domestique dans l’épidémiologie du SARS-CoV-2. Elle précise que les données expérimentales disponibles montrent que les porcs et les volailles ne sont pas réceptifs au SARS-CoV-2, que les chiens s’avèrent peu réceptifs, que les jeunes chats, les furets et les hamsters sont réceptifs, avec une transmission intra-espèce. « Par ailleurs, de rares cas de contamination et/ou d’infection naturelle des animaux de compagnie par le SARS-CoV-2, suite à des contacts étroits avec leurs propriétaires eux-mêmes atteints du Covid-19, ont été rapportés. Ces cas restent sporadiques et isolés au regard de la forte circulation du virus chez l’Homme et de l’ampleur de la pandémie actuelle ». L’Anses considère ainsi qu’il  n'existe actuellement aucune preuve que les animaux domestiques (animaux d’élevage et de compagnie) jouent un rôle épidémiologique dans la diffusion du SARS-CoV-2. De plus, aucun cas de contamination de l’humain par un animal de compagnie n’a été à ce jour rapporté. L’Agence rappelle toutefois l’importance du respect des gestes barrière, y compris vis-à-vis des animaux.

Valentine Chamard
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application