Paratuberculose: des indicateurs génomiques de résistance sont disponibles 

Clothilde Barde

| 11.04.2022 à 14:30:00 |
© Naephoto

Un communiqué de l'agence de sélection génétique​ (Allice) et de GDS France (Groupements de défense sanitaire du Grand Ouest) vient d'annoncer que, pour renforcer la lutte contre la paratuberculose, des indicateurs génomiques de résistance à la maladie chez les vaches de race Prim'Holstein sont désormais disponibles.

"La paratuberculose, maladie bovine endémique du troupeau français, va désormais pouvoir passer « dans les radars génomiques » grâce au déploiement, à compter 11 avril 2022, de nouveaux indicateurs génétiques de résistance, fruit du programme de coopération Paradigm " vient s'annoncer le consortium de recherche à l'origine du projet, constitué du GDS France (Groupements de défense sanitaire du Grand Ouest), de la Fédération des entreprises de génétique et de reproduction des ruminants (Allice), de l'Institut national de recherche agronomique et de l’environnement (Inrae), de l’Ecole nationale vétérinaire de Nantes (Oniris) et de Apis-Gene (société de soutien et de valorisation des programmes de recherche en génomique ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.

Clothilde Barde

Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application