Parasitisme en élevage caprin: un état des lieux a été dressé

Clothilde Barde | 17.05.2021 à 08:30:00 |
© vm

Les résultats d'une enquête sur le parasitisme des caprins, menée auprès des éleveurs caprins d’Auvergne-Rhône-Alpes (AuRA), viennent d'être publiés, permettant ainsi de mettre en place des solutions adaptées au mieux à la réalité du terrain.  

Des références sur les pratiques de pâturage et de gestion des strongles gastro-intestinaux des éleveurs caprins d’Auvergne-Rhône-Alpes sont enfin disponibles. En effet, grâce à une enquête menée par une équipe de chercheurs dans le cadre du Projet ParCap AuRA, les besoins et les problèmes actuels des éleveurs ont pu être identifiés. Pour cela, deux questionnaires portant sur l’élevage et les pratiques de pâturage et de traitements, ont été envoyés, entre avril et juillet 2020, à  de tous les éleveurs de la région ainsi que de quelques éleveurs d’autres régions. Les 198 élevages qui ont répondu à ce questionnaire (159 en AuRA (80%) et 39 d’autres régions (20%)) représentaient une grande ...

Ce contenu est réservé aux abonnés
de La Semaine Vétérinaire
Déjà abonné ?
Identifiez-vous

Pas encore abonné ?
Profitez vite de nos offres
La Semaine Vétérinaire
La Semaine Vétérinaire, le journal de tous, la référence de chacun. L'actualité complète de la profession vétérinaire.
Clothilde Barde
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK