PAC : une consultation en ligne récoltant 312 000 réponses

Clarisse Burger | 22.05.2017 à 17:29:30 |
Agriculture et élevage de bovins
© DR

La Commission européenne vient de finir sa consultation publique en ligne sur la « modernisation et la simplification de la politique agricole commune ».

La Commission européenne a terminé début mai sa consultation publique en ligne sur la « modernisation et la simplification de la politique agricole commune (PAC) » afin de créer un débat entre divers acteurs économiques. Si la PAC n’en est pas à sa première réforme, la Commission a tout de même tenu, cette année, à procéder à une large consultation auprès d’organisations et de citoyens intéressés par le sujet, sur une période de trois mois. Plusieurs éléments de cette politique pourraient à terme évoluer quant à ses priorités et ce, dans un contexte d’environnement durable. 322 312 contributions issues des Etats-membres de l’Union européenne (dont 1400 documents) ont été enregistrées, L’Allemagne (46%), la France (13%) et l’Italie (12%) ont été les plus gros contributeurs ; et globalement, les réponses sont issues majoritairement de la société civile.

Rappelons que la PAC a pour objectif d’accroître la productivité de l’agriculture avec le progrès technique, d’assurer un niveau équitable à la population agricole, de garantir la sécurité des approvisionnements et d’assurer des prix raisonnables aux consommateurs.

Il faudra attendre au moins l’été pour disposer des premiers résultats de cette consultation : 28 questions sont été posées sur les domaines de l’agriculture et les zones rurales, de la gouvernance, et sur les objectifs de la PAC d’aujourd’hui et de demain. « L’objectif est de parvenir à une synthèse des données probantes sur les résultats obtenus par la PAC jusqu’à aujourd’hui, …d’engager un dialogue structuré et …de déterminer les difficultés actuelles. » peut-on lire le site de la Commission qui précise que cette consultation « ne préjuge en rien du budget qui sera attribué à la PAC dans le prochain cadre financier ». Les négociations sur la sur la PAC ont d’ailleurs déjà bel et bien commencé à Bruxelles.

Clarisse Burger
Réagir à cette actualité
Cet espace a vocation à débattre et partager vos avis sur nos contenus. En réagissant à cette actualité, vous vous engagez à respecter les conditions générales d’utilisation de Le Point Vétérinaire.fr. Tout commentaire calomnieux ou injurieux sera supprimé par la rédaction.
Retrouvez toute l’actualité vétérinaire
dans notre application

En poursuivant votre navigation, vous acceptez les CGU ainsi que l'utilisation des cookies pour vous proposer des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
En savoir plus

OK